*** Boxy *** (mon premier pull fingering)

Hello !

Un nouvel article aujourd’hui pour vous présenter mon premier pull en Fingering, il s’agit du Boxy de Joji Locatelli.

dsc08391

Je vous avoue que javais un gros crush sur ce patron, qui était depuis longtemps dans mes favoris Ravelry, mais je n’avais pas le coeur à me lancer car il faut faire du jersey en quantité non négligeable!!

dsc08360C’est un pull très large, très cocoon et parfait pour l’automne avec un petit motif en point mousse sur le haut des épaules et du dos. pour le reste, c’est du jersey, donc du point endroit sur environ 45 cm soit du point endroit à l’infini lorsque comme moi on tricote en aiguilles circulaires.

dsc08362

Je l’ai tricoté en aiguilles 3,5. Normalement, le patron est prévu pour des aiguilles 3,75 mais je n’aimais pas le rendu trop lâche donc après quelques rangs j’ai tout défait et refait en 3,5 (Coucou les presque 400 mailles montées deux fois!!) .

dsc08350

Le patron est en anglais, personnellement ça ne me dérange absolument pas de tricoter en anglais (je trouve même celà pus simple et intuitif, un fois que l’on connaît quelques termes basiques), mais je vous le précise car celà pourrait en décourager certaines d’entres vous ^^ .


dsc08323

J’ai choisi une laine d’une douceur infinie pour mon pull: La fée fil, laine 100% Mérinoss SW, en colori Betty Boooop! Mes écheveaux étaient trèèèès différents les uns des autres, et comme j’avais bien appris ma leçon avec mon pull Snug, cette fois j’ai bien alterné mes écheveaux en arrivant à a fin et le dégradé est moins tranché que pour mon pull précédent. Ceci dit, on voit énormément le changement de laine, j’espérais qu’au blocage en déteignant un peu la différence se verrait moins mais finalement les couleurs n’ont pas bougé. Le côté chiné de la laine permet d’atténuer cette différence de coloris donc celà ne me gêne absolument pas.dsc08325 dsc08320

Il me reste environ une moitié d’écheveau que je pense rétutiliser pour un châle car je suis définitivement conquise par ce joli colori🙂 .

Je vous avoue que j’ai eu un gros stress de gâcher ma laine au cas où je n’arriverais pas à mes fins avec ce pull. Finalement, j’en suis très fière car c’est mon premier pull fingering et il est hyper confortable!!

En ce qui concerne les modifications que j’ai apportées au patron, j’ai considérablement rallongé les manches pour pouvoir porter mon pull lorsqu’il fait froid car les manches 3/4 pour un pull mérino c’est un poil dommage à mon sens (et puis j’aime avoir des manches bien longues).

J’ai également raccourci le corps du pull car je suis petite: je ne le voulais pas trop long car il est déjà très large et je ne voulais pas ressembler à un sac en le portant!

Cependant, si vous voulez tricoter ce pull, je vous conseille de faire bien attention car le patron prévoit déjà un pull assez court.  Pour bien me rendre compte de sa longueur, je l’ai comparé avec un pull de type Boxy que je porte souvent et j’ai fait la même longueur que mon pull.

Pour ce qui est du blocage, je n’ai pas eu de difficulté, il s’est juste un peu agrandi comme je le voulais. Néanmoins, les côtes 1/1 du bas du pull remontent systématiquement quand je le porte donc si vous avez des idées pour y remédier je suis preneuse !!

C’est clairement un modèle que je pense recommencer car c’est vraiment un basique que je peux mettre au quotidien, y compris pour aller travailler et pour moi c’est vraiment essentiel lorsque je couds ou je tricote: pouvoir intégrer le vêtement dans ma garde robe.

J’espère que ce petit article vous aura plu et je reviens bientôt pour vous parler de Safran, de Deer and Doe🙂

A bientôt et bonne couture

 

Elo.

 

*** Lola ***

Helloooooo!

Comment allez-vous?

Déjà un autre article? Non non vous ne rêvez pas!

On se retrouve aujourd’hui pour parler de ma robe Lola, de Victory Patterns.

Cette robe, je voulais la faire, comme beaucoup d’autres patrons d’ailleurs, depuis un loooong moment et finalement, un an après avoir acheté le patron (on en parle des patrons qui s’entassent et que je ne couds jamais, hem hem…), j’ai pris le temps de me la coudre récemment, et je vais vous raconter tout ça en détails!

Lola, c’est qui? Ou plutôt c’est quoi?

C’est un patron de jolie robe au style casual, de la marque Victory Patterns:

Lola

Le patron va de la taille 2  à la taille 16, je vous conseille donc (comme toujours), de vous reporter au tableau des tailles en cm pour savoir quelle est la taille sur laquelle vous devez vous baser.

Le haut de la robe ressemble à un sweat « classique » , la taille est haute sur le devant, et plus basse derrière, les découpes en font une robe un structurée et vraiment originale. Il y a également de grandes « poches » sur le côté, qui sont de la largeur de l’empiècement côté , mais je vous laisse avec le dessin technique qui est beaucoup plus parlant que mes explications toutes hasardeuses:

lola dessin technique

J’avais un peu peur de l’effet sac avec les immenses poches sur le côté mais tant pis, j’avais vraiment envie de la tenter.

Je la voyais bien dans un tissus molletonné pour la porter en hiver, une robe bien confortable c’est toujours agréable à porter.

DSC07465

Finalement, c’est après avoir gagné un petit concours sur Instagram que j’ai eu le « déclic », je vais vous expliquer pourquoi: j’ai gagné le livre de Martine Biessy, « Un été à broder », et quand je l’ai reçu j’ai vu ce modèle de broderie:

 J’ai tout de suite fait le lien avec Lola!


Il ne me manquait plus que le tissu, puis lors d’une vente sur le site Étoffe des Héros, je suis tombée (oui, je tombe totalement par hasard sur des mètres de tissus, ce n’est pas de ma faute :D) sur une maille Valentino. Bingo! Je voyais parfaitement ce tissu avec une broderie sur le plastron!!

DSC07475

Finalement, les choses se sont corsées car j’avais omis de me poser une question: comment reporter mon joli motif sur une maille (donc tissu extensible), quasiment noire??

J’ai demandé de l’aide à Martine, la pro de la broderie (d’ailleurs elle propose des cours de broderie en ligne, sur le site Artesane, je ne les ai pas testés mais peut être que ça vous intéressera! Et si vous n’êtes pas encore abonné(e)s à Martine sur Instagram, filez le faire, son compte est une merveille!) qui m’a proposé de m’envoyer un produit: Solufix de la marque Vlieseline.

Etant novice en broderie (j’ai fait beaucoup de point de croix mais je n’ai rien brodé depuis longtemps), j’avais un peu peur de ne pas savoir utiliser ce support, mais finalement c’est simple comme bonjour:

  • On reporte le motif sur notre feuille,
  • On enlève le dessous de la feuille,
  • On colle la feuille (autocollante) sur l’emplacement à broder,
  • On brode (ben oui, quand même ^^, et j’avoue que c’est vraiment long, il faut prendre son mal en patience, ce n’est pas aussi rapide que la couture!!),
  • On lave son ouvrage et la Vliesline disparaît!!

Je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer tout ça en image, j’espère que cela vous plaira, je n’ai pas rajouté d’explications car je trouve le concept vraiment simplissime!

Pour la broderie, j’ai utilisé du fil DMC classique d’une couleur beige/crème, car j’avais peur que le blanc soit trop….trop!

En ce qui concerne le patron en lui même, je l’ai acheté en PDF (je n’aime pas ça mais j’avoue que le prix des pochettes m’a complètement refroidie), les explications son en anglais (il faut quand même maîtriser quelques termes, mais google est ton ami pour la traduction), et j’ai cousu la taille 14 il me semble .DSC07469

J’ai tout assemblé à la surjeteuse, à l’exception de l’encolure, et j’ai surpiqué mes finitions à l’aiguille double (qui est décédée pour l’occasion , snif… D’ailleurs si vous avez des bons plans pour acheter les aiguilles doubles je suis preneuse, car je l’avais achetée 4 ou 5 € l’unité et franchement ça fait un peu chéros l’aiguille…).

Ce n’est pas une robe trop longue en terme de temps de réalisation, ce qui me convient parfaitement en ce moment.


DSC07456

Seul problème: mon petit triangle à l’encolure n’est pas centré, mais alors pas du tout, et je ne vois que ça… Je pense qu’il faudrait que j’en recoupe un plus grand et que je le couse par-dessus, mais que cette fois je le centre! Je suis un peu déçue de cette boulette car le reste de la robe est vraiment très sympa…

 


DSC07486L’avantage de vous présenter une cousette en ayant quelques mois de recul, c’est que je peux vous confirmer que je porte beaucoup Lola. Elle est vraiment hyper confortable et pour le tissu, il n’y a pas photo, la qualité est dingue!!

Le bémol de cette robe c’est que j’ai fait des manches 3/4. En temps normal j’adore ça, mais la maille que j’ai choisi est vraiment chaude, et du coup je porte la robe quand il fait plutôt froid/mauvais, et les manches 3/4 c’est un peu juste…

 

Le bilan est donc vraiment positif pour cette cousette que j’avais présentée pour le Crafts Along Imbolc de Charlotte.


DSC07495

Qu’en pensez-vous?

J’espère que cet article vous aura plu et que je vous aurai un peu donné envie de vous mettre à la broderie!

A bientôt

Elo

 

 

*** Le joli colis ***

Hellooooooo!

Des lustres que je ne suis pas venue ici…

Une publication tous les deux mois, c’est une véritable honte…

J’ai des milliers (au moins ;p) de cousettes qui attendent des photos, et j’ai vraiment envie de tout vous présenter, mais malheureusement, j’ai beau avoir envie de tout faire, les journées ne font que 24 heures et j’ai du mal à tout concilier…

Je suppose que nous sommes (très) nombreuses à connaître ça, mais que c’est frustrant!!!

Je reviens aujourd’hui grâce à un joli colis reçu il y a quelques jours, de la part de Marie Poisson…

Il y a quelques temps j’ai été contactée par Yvonne, du site The Sweet Mercerie qui me proposait de recevoir un « colis mystère » avec la participation de Marie Poisson.

Très intriguée par le concept, au début un peu frileuse à l’idée de m’engager à parler de quelque chose que je ne connaissais absolument par, j’ai finalement accepté avec grand plaisir car la participation de Marie ne pouvait être qu’un très bon signe😉

Yvonne m’a alors proposé de choisir un tissu jersey sur son site, et de recevoir un colis à la maison avec ce tissu et des patrons pour coudre le jersey, sans m’en dire plus.

DSC07311Franchement, j’étais hyper curieuse de recevoir tout ça et j’allais tous les jours à ma boîte à lettres pour savoir si j’avais enfin reçu ce fameux colis .

Puis un jour, une pluie de paquets est arrivée sur Instagram et alors là, il ne me tardait qu’une chose, c’était de rentrer chez moi le soir pour voir si j’avais aussi reçu le mien et ouvrir tout ça.

Contrairement à Lise Tailor (:p), j’ai pris mon temps pour ouvrir le super paquet que nous avait préparé Marie…

Le suspense était levé, j’ai découvert que Marie du blog Marie Poisson sort un livre « Coudre du strech »! Si je ne me trompe pas, c’est une première pour le strech, je ne suis pas sûre qu’il existe d’autre ouvrage de patrons pour coudre cette matière… Or je pense que le sujet vous passionne car j’ai toujours beaucoup de questions sur le choix du jersey, la couture etc.

DSC07314Un grand merci à Marie car elle a pris le plus grand soin pour le confectionner…

DSC07312-001

Du thé (du Site l’autre thé.com) , des biscuits (déjà tous engloutis… ooops ….), des aiguilles main de Bohin, des petits rubans, laminette, etc, du jersey, des bobines de fil du site mercerie Extra (mille excuses car je ne les ai pas pris en photo…) et surtout son ouvrage « COUDRE LE STRECH ».

Quand j’ai vu que les éditions La Plage étaient de la partie, j’étais ravie car j’affectionne particulièrement leurs ouvrages et j’en possède déjà un que j’adore (Le livre Vegan de Marie Laforêt,  dont je vous avais parlé précédemment dans mon billet sur l’organisation).

Mais qu’est-ce qu’il y a dans le livre?

Marie a passé énormément de temps sur ce livre, et ça se voit:

  • On trouve une première partie historique passionnante,
  • Ensuite vous avez une partie pour apprendre à différencier les matières, hyper complète et surtout très claire, cela permet notamment d’aider à reconnaître des tissus lorsque l’on veut les acheter sur le net!
  • une partie technique (comment coudre le jersey avec machine à coudre, ou avec surjeteuse), choisir ses encolures, ses finitions, bref, une vraie bibliothèque.

L’avantage avec ce livre, c’est qu’il est fait tant pour les débutantes que pour les couturières confirmées: les unes trouveront le moyen de débuter et les autres, les moyen de se perfectionner, il y en a donc pour tous les goûts!

  • Last but not least, vous trouverez des patrons à coudre: 8 modèles déclinables à l’infini! Encolure, longueur de manche, longueur du corps, vous pouvez tout imaginer, réinventer les modèles et vous constituer une véritable patronthèque de base en jersey!

Personnellement, lors d’une petite soirée cocooning-couture, j’ai choisi la réalisation du Sweat Maëlle: Un sweat raglan aux multiples possibilités.

DSC07317

J’ai choisi un joli jersey à fleurs que j’avais repéré depuis un moment sur le Site de The Sweet Mercerie car j’avais reçu un échantillon de ce tissu lors d’une précédente commande et je l’avais trouvé d’une super qualité top!

Une fois n’est pas coutume j’ai lavé mon tissu avant de l’utiliser (attention, il va neiger!!).

J’ai choisi de faire une encolure « V », taille 46 (dans le livre, les tailles vont du 34 au 52).

DSC07362-001

Comme mon tissu n’est pas un molleton, j’ai un peu réduit la largeur de chaque côté pour ne pas avoir un côté sweat trop large avec un jersey fin.

DSC07394

J’adore vraiment les top à manches raglan, je trouve le rendu vraiment top!

J’ai réalisé sans difficulté l’encolure en V (il faut dire que je m’étais pas mal entînéera îavec Zéphyr), mais si vous ne vous sentez pas de le faire, vous pouvez toujours choisir une encolure ronde, plus classique et peut être plus abordable « techniquement parlant ».DSC07369

La planche de patron est super lisible, les pièces s’emboitent parfaitement, et j’ai trouvé les explications claires (malgré la fatigue « chronique » en ce moment…)

DSC07407 DSC07344-001DSC07418Je suis vraiment conquise par le livre, que je trouve très bien fait (et ce n’est pas parce que je l’ai reçu gratuitement, promis, je vous donne un avis objectif^^)^.

J’espère sincèrement que ce livre vous plaira autant qu’à moi!!!

Suite à un petit bug technique, le livre est en vente pour le moment seulement sur le site de l’éditeur, je vous laisse le lien (les frais de port sont gratuits), vous pourrez même feuilleter quelques pages du livre:

http://www.laplage.fr/ecologie/Divers/Coudre-le-stretch_0007_277_.html

Il est vendu au prix de 24,95 euros, et vous pourrez le trouver dans les autres sites de vente « classique » (fnac etc) à partir du 23 Juin.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de la cousette et du livre, j’ai hâte de connaître vos avis!!

Bises et à bientôt

Elo.

P.S.: Je vous laisse le lien des autres couturières, ça vous donnera peut être une idée pour d’autres tailles!

** Un souffle de vent d’occident **

Hello!

Je suis très très très heureuse, émue, et excitée de vous retrouver aujourd’hui pour mon premier -véritable- article de couture de l’année 2016.

Ça me fait vraiment du bien de me poser et de prendre du temps pour se mettre aujourd’hui derrière ce clavier, retrouver la petite guirlande bleue de mes photos et de vous retrouver sous ce format d’article de blog qui m’a beaucoup manqué, même si je suis toujours très présente sur les réseaux sociaux, et que je vous ai proposé quelques vidéos entre temps ^ ^.

Les derniers mois ont été un tourbillon de joie, de bonheur, et aussi la frénésie du rythme quotidien dans lequel j’ai peiné à trouver un petit coin de couture, même si je n’ai jamais vraiment laissé tomber la machine et les aiguilles. J’ai beaucoup délaissé cet espace à mon grand regret, car j’y pense beaucoup, tous les jours même, je me fais des listes interminables de vêtements cousus à vous présenter, de photos à prendre, de nouvelles idées, de nouveau format de mon blog, bref mon cerveau fourmille et j’ai si peu de temps… La vie est cruelle! (oui, rien que ça!!)

D’ailleurs, vous avez peut-être remarqué que j’ai changé de bannière pour mon blog, et c’est la jolie Charlotte qui m’a dessiné cette bannière, j’en suis super contente, elle est très belle, alors MERCI Charlotte !

Je vais essayer de ne pas faire un article fleuve mais il va falloir me contenir car j’ai tellement de choses à vous raconter… Et quelques réflexions à partager avec vous.

D’abord, je sais que mon blog en a décomplexées quelques-unes d’entre vous et vous a permis de vous lancer dans la couture… Et ça, je dois vous dire que ça m’a fait un bien fou! Quand j’ai commencé ce blog, c’était juste ce que je voulais, partager mes expériences et vous montrer que oui, on peut faire un 46 et se coudre des vêtements flatteurs, et quand je reçois des messages en ce sens, c’est juste mon cœur qui fait boum! Mon cœur de fille aux formes généreuses et imparfaites, mon cœur de maman qui a encore des kilos de ses grossesses, mon cœur de femme qui a juste envie de voir n’importe quelle femme, quelle que soit sa taille de vêtements, en hauteur, en largeur, ou peu importe quelle taille, être bien dans ses baskets. Je suis contente que l’on commence à se rendre compte que la couture, c’est aussi et j’ai presque envie de dire SURTOUT fait pour nous, les filles rondes!!!

D’ailleurs, à ce sujet je ne saurais que trop vous conseiller les articles d’Ivanne S, au sujet des « grandes tailles » et de la présentation du Trop top porté par Phanie <3, la maman des Poupées Rousses que j’admire profondément pour la personne généreuse qu’elle est, articles qui m’ont émue aux larmes, je dois le dire, car la bienveillance d’Ivanne fait juste du bien à lire.

Les grandes tailles, c’est compliqué, car nous les femmes nous avons souvent un rapport compliqué à notre corps, et dans le prêt à porter, les tailles d’arrêtent souvent au 42… Qui pour moi n’est pas vraiment une grande taille… D’autant plus dur dans ce contexte de se dire que notre taille n’est pas anormale ou inacceptable…Autant de souffrance que l’on s’impose et dont on n’a pas besoin… Je pense que nous avons toutes besoin de bienveillance (hein Amélie?!)…

Alors j’ai envie de vous dire, les filles, la couture vous permet tout ce que le prêt à porter vous empêche de faire. Vous vêtir oui, mais surtout vous habiller, vous aider à porter des vêtements uniques et qui vous ressemblent!

Les adaptations que permettent la couture sont à mon sens infinies et phénoménales et permettent d’ajuster votre vêtement à votre corps (et non le contraire). J’ai envie d’insister là-dessus car je me rends compte que plus je couds, plus mes vêtements me ressemblent et plus je suis capable de les adapter à mon corps. Cela m’aide à me connaître et à respecter et aimer mon corps pour ce qu’il est, imparfait, mais c’est le mien.

Par exemple, je dois souvent faire des ajustements forte poitrine, ou encore diminuer la hauteur du torse de mes vêtements car je suis plus petite que les standards des patrons (1m61 pour ma taille contre environ 1m70 pour beaucoup de patrons).

Vous avez l’impression que mes coutures tombent toujours bien? C’est simplement que je les adapte pour qu’elles collent à ma morphologie.

Et pour vous aider… Attention suspense… Je vous conseille les patrons Deer and Doe! Pour moi, ça a été LA révélation lorsque j’ai commencé à coudre pour moi (Aubépine Forever ^^). J’ai commencé à me rendre compte de ce qui m’allait, ne m’allait pas et sans vouloir rentrer dans des thèmes aussi complexes que le Wardrobe architect, je vous dirais que ça m’a permis de mettre les vêtements que je me cousais, ce que je ne pouvais pas toujours faire avant.

En plus de leur coupe, que je ne cesse de vanter ici (j’espère que vous n’êtes pas lassées…), je vous avoue que j’ai eu un vrai coup de foudre pour l’univers d’Eléonore, mais j’ai également énormément de respect et d’admiration pour la personne derrière cette marque.

Tout ça pour vous dire que…… Lorsque Camille (dont j’aime également énormément le blog) m’a contactée pour participer à un test de patron Deer and Doe, mon cœur a juste failli se décrocher (oui, rien que ça!), et en toute fan hystérique qui se respecte, j’ai accepté avec un immense honneur et de la joie – de la joie – de la joie – de rejoindre l’équipe des testeuses de Deer and Doe.

DSC06974

Pardon pour les changements de lumière mais j’ai eu beaucoup de mal avec le ciel orageux et le peu de temps que j’ai pu consacrer aux photos…

La robe est plus de la couleur des photos suivantes en réalité.

DSC07122

Je vous avoue que vu l’abandon de mon blog, je ne m’attendais pas du tout – mais alors pas du tout – à cette proposition, ce qui m’a rendue aussi excitée qu’une enfant le matin de Noël.

Bref, je suis une groupie.

Oui, mais une groupie fait désormais partie des testeuses.

Tout ça pour ça? Et oui, tout ça pour vous annoncer que désormais je participe aux test Deer and Doe avec Sandra, Emilie, Camille, Magalie, Cécile et Julie… Rien que de citer toutes ces filles talentueuses me donne le tournis (d’ailleurs, vous avez vu comme Emilie est juste splendide sur les photos de présentation des patrons? C’est injuste, tous les styles lui vont😀😀 Et on parle d’Eleonore? Elle aussi elle est magnifique…).

DSC07138

Pour la sortie des trois nouveaux patrons, ayant rejoint les tests en cours, je n’ai testé que Zéphyr. Mais Zéphyr quoi… Je l’aime!

DSC07182DSC07179

Comment se passent les test chez Deer and Doe? Nous sommes plusieurs à coudre chacune dans notre taille les versions que l’on choisit des nouveaux patrons, puis c’est vraiment une étape très minutieuse où Eleonore et Camille explorent le patron dans tous les sens, c’est vraiment très enrichissant de voir le travail de précision…Bref, un test Deer and Doe ce n’est pas simplement une revue sur le patron sur nos blogs respectifs. Bref un travail minutieux et passionnant ^^.

DSC07147

Qu’est-ce que Zéphyr? Une robe à la façon Skater Dress, en jersey, avec des découpes princesses, un joli décolleté en V pour la version que je vous présente, ou une encolure ronde, c’est vous qui choisissez. C’est une robe sans manches, avec une jupe courte  » patineuse ».

DSC07108DSC07134

Bon, quand Eléonore m’a envoyé le visuel j’ai juste craqué dessus.

Superbe.

DSC06860Et tellement de possibilités avec ce patron (une robe unie, mais aussi color-block, plein de variantes possibles pour les plus audacieuses avec un haut version cropped et une jupe séparée, bref un gros gros coup de cœur!) que je sens que vous allez en faire des merveilles.

Pour ma part, je vous présente une version en jersey couleur rouille de chez Little Fabrics.

Qui dit jersey, dit article d’Eléonore à ce sujet, et n’oubliez pas de prendre une aiguille spéciale pour votre machine à coudre si vous voulez coudre du jersey. En tous cas vous avez des conseils dans le livret explicatif du patron!

Je vous conseille de partir sur un jersey qui a vraiment de la tenue, qui est un minimum épais et extensible. J’ai fait ma version test dans un jersey de type viscose beaucoup plus fin et clairement le résultat n’est pas joli: cela marque à mon goût trop les petits défauts et les formes dans les moindres recoins… Ok, on est là pour s’accepter mais si on peut se mettre en valeur, c’est quand même mieux non?

J’ai réalisé l’assemblage de la robe à la surjeteuse, avec un fil de la même couleur que mon jersey, pour des finitions aux petits oignons.

DSC06857

La seule finition qui n’est pas surjetée c’est mon encolure. Je l’ai assemblée avec la machine à coudre pour un rendu plus précis car je ne me sentais pas assez à l’aise pour assembler à la surjeteuse, et je suis contente de mon choix. Si vous n’avez jamais fait d’encolure en V avec du jersey, je vous conseille de vous entraîner sur une chute de tissu auparavant. Rien de compliqué, Mais un peu de minutie quand même! C’est d’ailleurs à mon sens la seule « difficulté » du patron, car le reste est vraiment accessible si vous connaissez un peu la couture du jersey.

DSC06871

J’ai surpiqué mes coutures à l’aiguille double, comme c’est proposé dans le patron, et l’ourlet est également fait à l’aiguille double.DSC06863

DSC06868

Voilà, j’espère que vous constaterez que oui, Zéphyr va à toutes les morphologies, en tous cas j’en suis vraiment fière.

Quelles adaptations ai-je faites au patron? La robe étant en jersey, je n’ai pas fait d’adaptation pour ma poitrine, et je pense que ce n’était vraiment pas nécessaire. Par contre, le jersey ne change rien au fait que je suis petite, et donc j’ai raccourci le buste de ma robe. Pour cela, j’ai utilisé les lignes allonger/raccourcir présentes sur toutes les pièces du buste et du dos du patron, et j’ai réduit le buste du même nombre de cm sur chaque pièce, pour que tout corresponde parfaitement.

Voilà, that’s it.

Je fais une taille 46 et je n’ai rien eu à changer d’autre.

DSC07140DSC07122

Eléonore est magique, et comme dirait Emilie, je crois qu’elle jette des sorts à ses patrons pour les rendre juste splendides sur nous…

J’espère que cette version vous aura plu. Je vous avoue que je suis très intimidée de proposer ma version au milieu de toutes ces filles qui font d’une manière générale des coutures que j’admire beaucoup.

 

Pour finir, je vous laisse avec une idée de « look » avec Zéphyr et Ondée:

Si vous passez par ici, n’hésitez pas à partager en commentaire vos avis sur cette robe et sur la nouvelle collection en général.

A bientôt j’espère pour de nouvelles coutures (je ne désespère pas de donner un jour un rythme à ce blog…).

Bises, et encore merci pour vos messages, vos mots et vos abonnements, ici, sur Facebook, sur Instagram et sur Youtube.🙂

 

Elo

 

*** Le retour ***

Hello à tous!!

Je crois que ce blog a bien pris la poussière depuis quelques mois…  Et pourtant vous êtes toujours plus nombreux à me suivre et à vous abonner à mon blog… Alors juste un immense merci!

Que de bouleversements depuis mon dernier article: mon heureux évènement, qui s’appelle Achille, me comble de bonheur, et je vous avoue que j’ai mis la couture un peu de côté…. Pour me plonger dans le tricot: plus silencieux (ce n’est pas négligeable avec un bébé), et surtout très très addictif! Je ne remercie pas mes copines podcasteuses qui y sont pour beaucoup!

Au mois de novembre, j’ai été interviewée sur Thread and Needles à l’occasion de ma sélection pour la Needlenaute de novembre!

Préparez un bon petit thé, quelques biscuits, et vous pouvez aller lire mon interview ici:

http://www.threadandneedles.fr/blog/40918-needlenaute-du-mois-bruume/

Je continue parfois à lire vos blogs mais je n’ai plus le temps d’alimenter le mien pour le moment, ni de commenter vos belles créations.

 

Si le coeur vous en dit, vous pouvez me suivre sur instagram (mon pseudo est bruume), je suis bien plus active qu’ici ou que sur Facebook!!

 

Pour vous consoler et ne pas vous laisser sans rien, j’ai eu le temps de vous filmer une petite vidéo, et si vous ne l’avez pas encore vue, je vous propose de la voir ici:

Mon troisième épisode😀

 

J’espère que vous n’êtes pas trop déçus de ne voir aucune cousette aujourd’hui, je vais essayer de me rattraper car malgré les apparences, j’ai plein de choses à vous montrer!

 

A bientôt.

 

Elo