Challenge de janvier #MyWardrobeArchitect 2015

Hello!

Aujourd’hui, nous allons parler du challenge proposé pour le mois de janvier dans le cadre de mon projet « Wardrobe architect »: vous pouvez prendre votre pop-corn et – ou un petit thé, cet article est bien long, et merci par avance à celles qui le liront en entier!!

wardrobe-architect-2015

Le thème ce mois-ci est de trouver l’essence de son style et de trouver quelles sont les silhoutettes qui nous mettent le plus en valeur (hem hem, oui, je ne suis pas très en avance pour mon mois de janvier!!).

Kristen nous propose de lire les articles des semaines 1 à 4 du projet Wardrobe architect 2014, et c’est ce que nous allons analyser ensemble.

Je vais reprendre en français l’essence des 4 « thèmes » sur lesquels on nous propose de travailler mais je précise que je n’en suis pas l’auteur originel!

  • Première étape: Rendre son style plus personnel
  • Seconde étape: Définir l’essence de votre style
  • Troisième étape : Explorer les formes
  • Quatrième étape: Proportions et silhouettes
  1. RENDRE SON STYLE PLUS PERSONNEL
    L’industruie de la mode nous amène sans cesse de nouvelles tendances, et nous nous perdons de plus en plus rapidement parmi toutes ces tendances qui changent tous les jours… Nous sommes en permanence exposés à des images plus belles les unes que les autres sur le net (en particulier sur Pinterest en ce qui me concerne), et parfois nous nous demandons comment combiner toutes ces pièces ensemble pour qu’elles puissent former un style qui nous ressemble.Malheureusement, et je trouve que c’est particulièrement vrai en ce qui me concerne, ce n’est pas parce qu’un vêtement nous plait qu’il va forcément nous aller… Et le fait que nous nous plaisions à admirer certains looks ne veut pas dire que c’est un style qui nous ressemble vraiment.Une des fonctions de la mode peut être designifier notre appartenance à un groupe sécifique, mais nous pouvons aussi utiliser notre style pour présenter une histoire plus subtile et nuancée à propos de notre personnalitéNous sommes uniques, et différents dans bien des façons.

    – Notre histoire personnelle et les évènements intervenus dans notre vie

    – Notre philosophie de vie / religion /spiritualité

    – Le contexte culturel dans lequel ainsi que les standards esthétiques avec lesquels nous avons grandi

    – La communauté des personnes qui nous entourent: dans quelle mesure est on influencé par les personnes qui nous ntourent, les amis, la familles et les communautés dans lesquelles nous évoluons?

    – nos intérêts, activités et passions: comment nos activités du quotidien influencent nos choix:

    – L’endroit où nous vivions,

    – La façon dont on se sent dans notre propore corps.

    L’ojectif ici est double:

    * Ne pas être frustré à la vue de tous les messages publicitaires que nous voyons, et savoir apprécier les choses sans ressentir le besoin de les posséder.

    * avoir une meilleure connexion et donner un sens aux choses que nous choisissons d’avoir dans notre vie.

  2. DEFINIR L’ESSENCE DE NOTRE STYLE
    Nous avons toutes envie de croire que notre style est unique et immuable mais ce n’est pas le cas, on change, on grandit… Cependant, il ya des choses qui reviennent encore et encore comme des refrains dans notre vie, et qui constituent l’essence de notre style.
    Nous appellerons ces aspects l’essence de notre style. Certains aspects de notre style correspondent mieux à notre personnalité.
    Cette essence de notre style est parfois difficle à trouver, non parce que nous n’avons pas de goûts, mais souvent parce que nous avons trop de choix! La mode nous incite à jouer avec notre identité et à essayer de nouvelles façons de nous voir.
    Pour essayer de s’y retrouver, nous pouvons essayer de procéder de la sorte:
    – définir l’essence de notre style, qui nous ressemble
    – à partir de celà, nous pouvons bâtir différents styles en fonction des saisons.
    Pour nous aider à trouver l’essence de notre style, il est possible de télécharger la fiche d’exercice n°2.
    J’ai fait un tableau Pinterest avec une collecte de quelques images qui correspondent à l’essence de mon style. Vous pouvez le trouver ICI .

  3. EXPLORER LES FORMES
    On est toutes passées par là: le jean slim qui est à la mode, tous les magazines qui nous promettent une silhouettes des plus flatteuses avec cette coupe, on acète, et BIM! Cette forme, on la DETESTE sur nous!
    Ici, il s’agit de se concentrer sur les formes, il faut imaginer que l’on dessine un vêtement à partir d’une silhouette « nue » ou « vide », et ensuite, avant d’ajouter une quelconque couleur, ou des détails, on va choisir la forme de notre vêtement, son allure générale.
    Chaque pièce de notre garde robe a une forme différente et lorque l’on découvre quelles sont les formes qui nous aident à nous sentir bien, celà va nous aider à faire des choix plus satisfaisants au niveau des vêtements que l’on coud.
    On peut partir sur plusieurs éléments de réflexion: la longueur du vêtement, l’encolure, la hauteur de la taille (taille basse, taille haute, taille empire…), la longueur des manches, etc.
    La feuille n° 3 nous aide à choisir et noter les formes que nous préférons afin de mieux cibler les vêtements que nous voulons porter. Personnellement, je me suis rendue compte que je n’étais pas fan des vêtements trop ajustés, dans lesquels je me sens engoncée, parcontre, j’adore les encolures rondes et plutôt profondes, comme par exemple l’encolure de la robe Aubépine (que vous pouvez revoir dans mes post précédents), etc.
  4. PROPORTIONS ET SILHOUETTES
    ici, il s’agira plus d’assemblage: certains types de vêtements mettent une certaine partie de notre corps en valeur, mais il faut aussi réussir à les associer ensemble pour créer une silhouette harmonieuse.
    L’idée est de créer une silhouette équilibrée.
    Nos associations de vêtements doivent refléter notre préférence de mettre certaines parties de notre corps en valeur.
    Je ne vais pas développer outre mesure cette section car en moment je porte énormément de robes et il est plus facile avec une robe de créer rapidement une silhouette équilibrée (à mon sens), mais si vous voulez approfindir, voici l’article du blog de Coletterie.

En conclusion, on nous propose de réunir une vingtaines de patrons dont on pense qu’ils nous mettent en valeur, pour notre future collection capsule. Bien entendu, celles qui sont des as du dessin peuvent elles-même dessiner leur garde robe, le mieux étant de choisir une variété de vêtements assez large (robes, blouses, pantalons, vestes, etc), mais toujours en restant dans notre style.

Et voici quelques questions importantes à se poser à propos des patrons ou des formes que l’on choisit:

  • A t-on déjà porté quelque chose de ce qtyle auparavant?Si oui, comment s’est-on senti en le portant?
  • Aura-t-on besoin de faire des modifications sur les patrons choisis?
  • Y-a-t-il certains vêtements qui ne pourront pas s’associer avec les autres?
  • est ce que ces formes de vêtements sont belles et dans la tendance mais ne nous correspondent pas réellement?

Ouch! Tout ça fait beaucoup de travail!!
J’ai passé énormément de temps sur cet article et j’espère que ça vous apportera quelque chose!! Perso, ça m’a permis de pas mal réfléchir sur ma garde robe, sur ce que j’aime, qui me va et que je vais coudre, même si cette réflexion a été déjà bien amorcée avec le début de mon blog.

Et vous, avez vous suivi ce mois de janvier? Si oui, je vous propose de partager votre article à ce sujet, votre board Pinterest ou autre support dans les commentaires, j’ai envie de découvrir vos styles!!

P.S.1: Je reviens d’ici quelques jours pour vous présenter le nouveau patron de la marque « Les Fusettes » ❤

P.S.2: Je reviendrai aussi vous présenter ma petite robe noire (peut être avec quelques jours de retard….) pour le défi de Morgy, car je trouve que c’est un défi qui colle parfaitement à mon Warability project!

Pfiou j’ai bien cru que je n’arriverais jamais au bout de cet article!

A bientôt

Elo.

 

Publicités

20 réflexions sur “Challenge de janvier #MyWardrobeArchitect 2015

  1. Waou ! Quel joli résumé qui retranscrit bien l’esprit des articles originaux en anglais 🙂
    J’arrive égalemement à la fin des « travaux pratiques » du mois de janvier ! Je vais faire un petit résumé de mes réflexions la semaine prochaine, pourrais-je mettre un lien vers ton article qui est très complet ?
    Hâte de voir la suite en tout cas !

    J'aime

  2. Cet article est juste CANON !

    Je me suis faite cette réflexion il y a quelques mois : à force de tester des plein de patrons, je me suis rendue compte de ce qui m’allait ou non. Et surtout, ce n’est pas parce que toute la blogosphère couture a le même vêtement qu’il est forcément adapté à ma morphologie !
    Je pense que, en plus des magazines, les blogs et les réseaux sociaux font également énormément pression sur notre jugement : quand on voit la même robe sur 30 nanas différentes, c’est assez dur de se dire « ouais ok c’est joli, mais déjà c’est pas mon style, et en plus on n’est pas foutu pareil ».
    Mettre de la distance entre ce que l’on voit partout et nos propres goûts, c’est très dur. On a vite fait de se perdre !

    Tu as raison de faire ce bilan, c’est très enrichissant et épanouissant de savoir se situer !

    Mais une petite déception tout de même : j’aimerais bien voir TON analyse (non pas pour copier ou critiquer, loin de là ! Mais pour voir le résultat de la recherche sur toi même, c’est très intéressant, même si ne nous sommes pas toi 🙂 )

    J'aime

    1. Merci charlotte! alors effectivement je me suis demandée si ça allait intéresser quelqu’un de revenir sur mon analyse perso! je vois que oui! hihi ! Je ferai peut etre un article à ce sujet alors!!

      J'aime

      1. Oui oui, un article sur TON analyse! je suis vraiment curieuse de voir ce que la mise en pratique donne réellement, car la théorie me laisse moi un peu dubitative… trop théorique à mon goût… j’avoue que ce qui m’avait le plus « branchée » sur le site de colette est la grille d’analyse des vêtements qu’on aime porter (longueur jupe, longueur manches, type de cols, etc. je ne sais pas si tu vois de quoi je parle ?). Alors je suis vraiment intéressée par le résultat de ton investigation ! peut-être que ça finira de me convaincre de me lancer…

        J'aime

  3. superbe article!!
    Il est vrai que je n’avais pas décidé de le faire mais ton article est tellement bien fait que ca donne envie!!
    Ce qui est dommage c’est que le blog original est en anglais et moi je sais pas parler anglais, du coup je ne peux pas faire les exercices des liens que tu mets…
    Mais c’est vrai que moi aussi ca m’intéresserait de voir ton analyse!!
    A très très vite
    Bises

    J'aime

  4. Ton résumé est vraiment intéressant et donne envie de se lancer aussi dans cette aventure! Et j’ai hâte de voir ta propre analyse et ta collection capsule!

    J'aime

  5. Voilà un article vraiment très intéressant 🙂 J’ai renoncé à lire le blog de Colette (c’est là que je vois que mes années de lycée où j’étais douée en anglais sont loinnn, j’ai rien comprendu ^^). Mais j’ai bien envie de suivre ton exemple sur ce projet. Comme tu l’as si bien souligné dans ton article, on se retrouve vite avec une tonne de patrons, sans vraiment prendre le temps de réfléchir si ce modèle est bien choisi pour notre morphologie ou notre style. Tout comme toi, j’ai vraiment envie de coudre « intelligemment », à savoir des vêtements que je porte vraiment. Entre ce projet, et l’envie de me mettre au patronage, je sens que je vais avoir de quoi m’occuper cette année 😉
    En tous les cas, merci pour ce bel article que tu as écrit là.

    J'aime

  6. Merci beaucoup pour ce beau boulot de synthèse !
    J’avoue que je suis en réel besoin de cette démarche mais je me sens désemparée devant la tâche ! J’ai du mal à trouver mon bonheur parmi tout ce que je peux voir sur IG ou sur Pinterest. Ces formes floues et fluides vont très bien à certaines et me tentent beaucoup pour leur côté confort et mode en même temps (c’est assez rare !) mais ça ne me va pas du tout !! Je vais aller lire tous les articles que tu as cités.
    Merci encore 🙂

    J'aime

    1. Avec plaisir! Pour moi aussi c’est dur de m’y retrouver! Parfois je craque sur des patrons qui au final ne sont pas du tout pour moi: au final, j’essaye de n’acheter que des patrons pour lesquels je suis sûre du résultat sur moi… La sélection est rude, il y a peu d’élus mais au final c’est pas mal comme fonctionnement!

      J'aime

Hello! N'hésitez pas à partager votre avis, je vous réponds sous votre commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s