** Elle se cachait sous Ondée **

Hello!

J’ai déjà bien entamé la présentation des vêtements qui vont constituer ma garde robe capsule de grossesse. Finalement, cette garde-robe n’est plus très très capsule (hem hem), et elle devient de plus en plus conséquente. C’est mon gros défaut, j’aime tellement coudre que j’ai la tête dans le guidon, je ne sais pas m’arrêter, surtout quand je trouve de beaux tissus!

J’adore coudre, et j’ai juste des milliers d’idées pour ma garde-robe de femme enceinte. En plus, il me manque pas mal de vêtements, enfin, surtout des pantalons car de ce côté là je n’ai rien à me mettre…

Le seul souci c’est que ce n’est pas le genre de vêtements avec lesquels je suis à l’aise en couture, et je finis toujours par jeter mon dévolu sur une robe!

La cousette que je vous présente aujourd’hui ne fait pas exception à la règle: il s’agit d’une robe…. Et encore une Aubépine….. Oui, je sais, je suis irrécupérable!

DSC05364

Pour ma défense, c’est un modèle qui convient parfaitement à mon « état » de femme enceinte (mon ventre est tellement sorti qu’on me demande déjà si c’est pour bientôt…. Heu … Comment te dire??? Non, j’ai encore plus de 4 mois de grossesse avant de découvrir bébé, mais j’ai juste un gros ventre!!!).

DSC05397

Donc voilà, il me fallait une nouvelle Aubépine, et si possible allaitement-compatible!!

DSC05424

J’ai donc quelque peu modifié le patron pour parvenir à mes fins. Mon inspiration première est venue de Zibusine et de son Aubépine modifiée (clic ici pour voir son article). J’ai adoré sa belle robe de princesse à plastron mais je ne me sentais pas de la reproduire telle quelle. J’ai donc pompé son idée (mouton un jour, mouton toujours!!!), mais j’ai adapté tout ça à ma sauce.

J’ai pris un tissu de Anna Ka Bazaar, il s’agit du tissu « Pierre ».

J’ai pris 2 mètres, ce qui est largement suffisant pour la taille 46 de mon Aubépine (ma taille habituelle, je n’ai rien modifié de ce côté là). C’est un coton qui est assez agréable à porter même si je l’imaginais plus souple. Au départ j’avais peur qu’il soit transparent et finalement, on dirait que non, ce qui m’a permis de ne pas avoir à doubler ma robe.

DSC05321

– Première modification, j’ai supprimé tous les plis religieuses du modèle sur ma version, tant sur les manches que sur la poitrine, j’avais peur que ça surcharge le modèle, étant donné que le tissu est plein de losanges dans tous les sens,

 

DSC05356

– Seconde modification, j’ai décidé de ne pas doubler ma robe. Nous allons sur les beaux jours et je n’ai pas envie d’une robe qui me tienne trop chaud en été. Pour faire la coulisse du lien à la taille, à défaut de doublure, j’ai cousu un biais à l’intérieur au niveau de la taille. Comme je n’ai pas fait de doublure, j’ai voulu m’appliquer pour les finitions, et j’ai fait des coutures anglaises sur ma robe (à l’exception des coutures d’emmanchures), y compris au-dessus et au-dessous des poches.

DSC05335

Pour faire mon lien à insérer dans la coulisse de taille, j’ai cousu ce qu’il me restait de mon biais endroit contre endroit dans le sens de la longueur, et ensuite je l’ai retourné avec une épingle à nourrice, puis fermé le lien de chaque côté avec un nœud, tout simplement! C’est super simple et ça évite d’acheter du cordon, ou d’utiliser du ruban.

DSC05315

– Troisième modification, j’ai décidé de rendre cette robe allaitement-compatible.

Pour ce faire, j’ai modifié le buste de ma robe: en lieu et place d’un buste en une partie, j’ai coupé le buste en deux parties dans mon tissu.

Au lieu de couper la partie devant en un seul morceau sur la pliure du tissu, j’ai coupé une partie buste gauche et une partie buste droite.

J’ai rajouté 1,5 cm au niveau du milieu devant pour chaque côté du buste.

Puis j’ai coupé deux morceaux  de la hauteur du buste milieu * 4 cm pour faire une patte de boutonnage à rajouter sur chacun de mes côtés de buste.

J’ai également rajouté 1cm d’aisance en bas du buste ainsi que du dos, en prévision de l’allaitement.

DSC05378

J’ai mis beaucoup de temps à me décider: pressions ou boutons et finalement c’est la simplicité qui l’a emporté, ce sera pressions pour tout le monde!

Voilà!

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, perso je l’adore, je l’ai déjà portée plusieurs fois!

Bises

Elo

 

Publicités

Aubépine, again

Hello!

Comme vous le savez, les patrons Deer & Doe,c’est ma grande passion! Je les trouve au top pour réaliser des vêtements qui s’intègrent dans ma garde-robe.

Je vous promets de passer à une autre marque de patrons pour mon prochain article, mais pour le moment, je vous présente ma nouvelle Aubépine!

1-DSC03118

Je ne vais pas vous faire un roman sur ce patron… Il est clair que pour moi c’est tout simplement un must-have!

AubépineNoisette

J’ai réalisé ce modèle dans une popeline elasthanne noisette (avec de très légers sous tons violine ❤ )de chez Little Fabrics et la doublure est en voile de coton « Tie and Die » qui vient également de chez Little Fabrics.

DSC03299

La seule modification que j’ai apportée au patron est la suivante: je n’ai pas mis d’élastique aux manches, elles sont simplement finies avec un biais blanc à étoiles apparent.

Je vous laisse quelques photos de mes plis religieuse et de l’ourlet:

Récemment mis à jour2

Cette robe est d’un confort absolu, je suis vraiment fan fan fan!!!

DSC03218

DSC03220

Patron : Aubépine de Deer and Doe

Taille: 46 sans aucune modification.

Matière: Popeline Elasthane noisette et doublure en voile de coton Tie & Die

Cohérence : 5/5

Confort    :  5/5

Coût total: 35€ 

A bientôt!

Elo

 

P.S. : Ma nouvelle page Facebook : Clic!

Aubépine

Hello!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter ma robe Aubépine de Deer and Doe!

DSC02627 DSC02630 DSC02631

Je porte ma robe Aubépine, des collants Lie de vin Gambettes Box et des Boots Sézane.

Lorsque j’ai découvert les patrons Deer and Doe, c’est ce modèle qui m’a le plus tapé dans l’oeil. Entre lui et moi, ça l’a tout de suite fait!

Bon, j’avoue, j’ai quand même eu un peu peur de l’effet « femme enceinte », mais j’ai regardé beaucoup de versions, celles des testeuses notamment, et je me suis aperçue que le résultat pouvait être dément!

J’ai choisi un jersey noir de chez Little Fabrics pour ma version. Ce jersey noir est très épais et parfait pour l’hiver à mon sens! Les plis religieuses ne m’ont pas posé de souci avec le jersey, je me suis beaucoup appliquée et j’ai énormément repassé mon tissu avant de le coudre.

La robe est doublée d’un voile de coton à tête de chats (acheté à la mercerie Henry et Henriette), dont je suis fan, fan, fan!

Je me suis lâchée sur les motifs! En accord avec mon Wearability project, ils ne sont pas visibles sur le vêtement et j’aime beaucoup ce lâchage caché!!

DSC02530Hannn cette doublure!!!

Le voile de coton est assez fin, j’ai un petit doute quant à sa durée dans le temps mais je vous tiendrai au courant!

En tous cas, cette robe est parfaite dans le cadre de mon Wearability project, je la porte très souvent et cette couleur sombre est hyper pratique pour l’assortir à ma garde robe. J’adore la mettre avec un perfecto, je trouve l’association au top.

Pour finir, je vous laisse avec une petite photo de mes plis religieuses pour lesquels j’ai été trèèèès soigneuse!!

DSC02637

A bientôt.

Elo.

Robe Aubépine

Patron : Aubépine de Deer and Doe

Taille: 46 sans aucune modification

Matière: Jersey noir little Fabrics, et voile de coton Henry et Henriette

Cohérence : 5/5

Confort    :  5/5

Coût total: 60€ (En comptant le tissu principal, la doublure, le fil, le ruban et l’élastique)