*** Givre *** (version grande taille!)

Hellooooooooo!

Je ne sais pas s’il y a toujours quelqu’un ici pour me lire, au vu de la non-régularité de mes posts, et du quasi abandon de ce petit blog qui me tient pourtant énormément à coeur, mais je suis très (très) heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour cette rentrée bloguesque.

Mon dernier article concerne le tricot et date du mois de janvier dernier, alors que depuis, j’ai énormément cousu et tricoté…

Mais surtout, si vous avez loupé l’information, j’ai été modèle pour la précédente collection de Deer and Doe (pour moi, c’était un rêve qui se réalise et j’en suis très fière), et c’était à l’occasion de la sortie des patrons Goji, Luzerne et Hoya.

Vous pouvez encore voir toutes les photos sur le blog de Deer and Doe, et je suis vraiment d’autant plus heureuse, que c’était également à l’occasion de l’élargissement de la gamme des tailles pour Deer and Doe (ça tombe également bien car je devenais un peu « hors grille » après ma grossesse, mais bref ^^).

Ce fut une expérience hors du temps, très enrichissante et dont je garde un excellent souvenir. Les rencontres avec Eléonore et Camille m’ont fait beaucoup de bien, personnellement parlant. J’ai vraiment rencontré deux filles géniales à l’écoute mais surtout très douées, passionnées, et travailleuses.

Normalement, j’aurais dû également vous présenter ma version « Test » de Goji sur le blog également mais ma vie personnelle est très mouvementée en ce moment et mon blog a subi le dommage collatéral de ma perte dans la brume.

Aujourd’hui, la solution n’est pas trouvée, mais j’ai décidé que je devais absolument reprendre en mains ce blog, pour avoir au moins cette satisfaction personnelle de ne pas tout abandonner, et surtout, surtout ne pas abandonner la couture, qui m’apporte tant.

C’est donc avec un immense plaisir que je reprends du service pour vous présenter ma version de la robe Givre!

La nouvelle collection de Deer and Doe cet automne se compose donc de Givre, d’Azara et d’une réédition de la robe Bleuet.

Pour ma part, c’est Givre que j’ai eu le plaisir de tester, et je sais que vous êtes nombreuses à attendre de voir une version « plus size ».

Tout d’abord, sachez que je suis complètement conquise par ce patron, mais genre, vraiment conquise!!

Voilà, je suis absolument partiale, les patrons Deer and Doe sont toujours et encore mes préférés (de toute la vie). Ca, c’est dit^^

Givre est vraiment un patron de robe ou tee shirt, à manches courtes ou longues, avec ou sans empiècement, que vous pouvez retrouver en PDF et en pochette (mais seuls les PDF comprennent les plus grandes tailles), ultra versatile, on peut imaginer tellement de versions différentes!

J’ai donc réalisé deux versions pour ce patron. Tout d’abord, une version avec l’empiècement, non pas en Color Block (bien que j’adore cette possibilité), mais en « matières block »! Je vous montrerai cette version un peu plus tard car je n’ai pas encore fait de photos dignes de ce nom. 

Si vous êtes enceinte, sachez qu’il existe une version maternité de Givre, et même deux puisque les filles ont prévu une version enceinte 3-6 mois et une autre version pour caser le bidon un peu plus gros des 6-9 mois de grossesse. C’est la première fois que je vois ça dans un patron (y compris patrons de grossesse), mais c’est super logique en fait et très ingénieux car le bidon de 3 mois et le bidon de 9 mois sont quand même assez différents!

 J’imagine maintenant plein de versions, une version marinière, une version en molleton sweat toute douce pour l’hiver, bref, c’est une profusion d’idées dans ma tête!!

Ma seconde version, celle que je vous présente aujourd’hui, est une version à fleurs, dans un tissu genre néoprène (mais néoprène fin), de mondial tissus.

Ce tissu, vous l’aurez reconnu, a été utilisé de nombreuses fois lors de la sortie de la robe Zéphyr.

En bon mouton que je suis, lorsque je suis allée à Mondial Tissu (une fois de plus…), et que je l’ai vu, j’ai tout de suite eu envie de faire la même Zéphyr qu’Eléonore.

Finalement, je n’ai jamais eu le temps de la faire, mais pour le coup, j’en suis ravie car je trouve qu’il colle parfaitement à givre.

Je préfère même cette version car le tissu est un peu plus épais que mon jersey noir et donc il cache un poil plus les défauts.

Mais comme vous savez déjà, être plus-size ne m’empeche pas de porter des vêtements moulants donc les deux robes seront bien portées cet hiver.

Je trouve que le travail est extrêmement bien fait car comme d’hab tout s’emboîte à la perfection et le must, la cerise sur le gâteau, c’est que la robe est ULTRA RAPIDE à coudre!! En une heure c’est fait!

Bref, une tuerie de patron  🙂

Pour ce qui est des détails, j’ai réalisé une taille 48 1/2 (mais je pense que la taille au dessous aurait suffi avec un vêtement jersey finalement), et j’ai tout assemblé à la surjeteuse. Les ourlets ont été réalisés à l’aiguille double, ainsi que l’encolure, assemblée au jersey puis finie à l’aiguille double 🙂

J’espère vous retrouver très bientôt pour reprendre le cours de mes articles adorés, et j’espère pouvoir vraiment vous proposer une plus grande régularité.

En attendant, vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux, instagram et Youtube (pour suivre mes podcast tricot^^).

A bientôt

Elo.

 

 

 

 

 

Enregistrer

Publicités

*** Lola ***

Helloooooo!

Comment allez-vous?

Déjà un autre article? Non non vous ne rêvez pas!

On se retrouve aujourd’hui pour parler de ma robe Lola, de Victory Patterns.

Cette robe, je voulais la faire, comme beaucoup d’autres patrons d’ailleurs, depuis un loooong moment et finalement, un an après avoir acheté le patron (on en parle des patrons qui s’entassent et que je ne couds jamais, hem hem…), j’ai pris le temps de me la coudre récemment, et je vais vous raconter tout ça en détails!

Lola, c’est qui? Ou plutôt c’est quoi?

C’est un patron de jolie robe au style casual, de la marque Victory Patterns:

Lola

Le patron va de la taille 2  à la taille 16, je vous conseille donc (comme toujours), de vous reporter au tableau des tailles en cm pour savoir quelle est la taille sur laquelle vous devez vous baser.

Le haut de la robe ressemble à un sweat « classique » , la taille est haute sur le devant, et plus basse derrière, les découpes en font une robe un structurée et vraiment originale. Il y a également de grandes « poches » sur le côté, qui sont de la largeur de l’empiècement côté , mais je vous laisse avec le dessin technique qui est beaucoup plus parlant que mes explications toutes hasardeuses:

lola dessin technique

J’avais un peu peur de l’effet sac avec les immenses poches sur le côté mais tant pis, j’avais vraiment envie de la tenter.

Je la voyais bien dans un tissus molletonné pour la porter en hiver, une robe bien confortable c’est toujours agréable à porter.

DSC07465

Finalement, c’est après avoir gagné un petit concours sur Instagram que j’ai eu le « déclic », je vais vous expliquer pourquoi: j’ai gagné le livre de Martine Biessy, « Un été à broder », et quand je l’ai reçu j’ai vu ce modèle de broderie:

 J’ai tout de suite fait le lien avec Lola!


Il ne me manquait plus que le tissu, puis lors d’une vente sur le site Étoffe des Héros, je suis tombée (oui, je tombe totalement par hasard sur des mètres de tissus, ce n’est pas de ma faute :D) sur une maille Valentino. Bingo! Je voyais parfaitement ce tissu avec une broderie sur le plastron!!

DSC07475

Finalement, les choses se sont corsées car j’avais omis de me poser une question: comment reporter mon joli motif sur une maille (donc tissu extensible), quasiment noire??

J’ai demandé de l’aide à Martine, la pro de la broderie (d’ailleurs elle propose des cours de broderie en ligne, sur le site Artesane, je ne les ai pas testés mais peut être que ça vous intéressera! Et si vous n’êtes pas encore abonné(e)s à Martine sur Instagram, filez le faire, son compte est une merveille!) qui m’a proposé de m’envoyer un produit: Solufix de la marque Vlieseline.

Etant novice en broderie (j’ai fait beaucoup de point de croix mais je n’ai rien brodé depuis longtemps), j’avais un peu peur de ne pas savoir utiliser ce support, mais finalement c’est simple comme bonjour:

  • On reporte le motif sur notre feuille,
  • On enlève le dessous de la feuille,
  • On colle la feuille (autocollante) sur l’emplacement à broder,
  • On brode (ben oui, quand même ^^, et j’avoue que c’est vraiment long, il faut prendre son mal en patience, ce n’est pas aussi rapide que la couture!!),
  • On lave son ouvrage et la Vliesline disparaît!!

Je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer tout ça en image, j’espère que cela vous plaira, je n’ai pas rajouté d’explications car je trouve le concept vraiment simplissime!

Pour la broderie, j’ai utilisé du fil DMC classique d’une couleur beige/crème, car j’avais peur que le blanc soit trop….trop!

En ce qui concerne le patron en lui même, je l’ai acheté en PDF (je n’aime pas ça mais j’avoue que le prix des pochettes m’a complètement refroidie), les explications son en anglais (il faut quand même maîtriser quelques termes, mais google est ton ami pour la traduction), et j’ai cousu la taille 14 il me semble .DSC07469

J’ai tout assemblé à la surjeteuse, à l’exception de l’encolure, et j’ai surpiqué mes finitions à l’aiguille double (qui est décédée pour l’occasion , snif… D’ailleurs si vous avez des bons plans pour acheter les aiguilles doubles je suis preneuse, car je l’avais achetée 4 ou 5 € l’unité et franchement ça fait un peu chéros l’aiguille…).

Ce n’est pas une robe trop longue en terme de temps de réalisation, ce qui me convient parfaitement en ce moment.


DSC07456

Seul problème: mon petit triangle à l’encolure n’est pas centré, mais alors pas du tout, et je ne vois que ça… Je pense qu’il faudrait que j’en recoupe un plus grand et que je le couse par-dessus, mais que cette fois je le centre! Je suis un peu déçue de cette boulette car le reste de la robe est vraiment très sympa…

 


DSC07486L’avantage de vous présenter une cousette en ayant quelques mois de recul, c’est que je peux vous confirmer que je porte beaucoup Lola. Elle est vraiment hyper confortable et pour le tissu, il n’y a pas photo, la qualité est dingue!!

Le bémol de cette robe c’est que j’ai fait des manches 3/4. En temps normal j’adore ça, mais la maille que j’ai choisi est vraiment chaude, et du coup je porte la robe quand il fait plutôt froid/mauvais, et les manches 3/4 c’est un peu juste…

 

Le bilan est donc vraiment positif pour cette cousette que j’avais présentée pour le Crafts Along Imbolc de Charlotte.


DSC07495

Qu’en pensez-vous?

J’espère que cet article vous aura plu et que je vous aurai un peu donné envie de vous mettre à la broderie!

A bientôt

Elo

 

 

**** Fall ****

Hello!

Et oui, je suis toujours là ^^ !!

Plus que quelques jours avant l’arrivée de bébé, et j’ai plein de projets en tête. Mon atelier couture a changé de place, et j’ai une jolie mezzanine très lumineuse (presque) rien que pour ma couture: quel bonheur!!

Du coup, tout cela m’a donné un beau coup de boost et j’ai enfin trouvé de l’inspiration (plein d’inspiration même!!) pour préparer mes futurs projets pour l’automne-hiver.

J’ai utilisé le tuto de Clotilde pour faire une petite planche d’inspiration que je vous propose d’approfondir en vidéo 😉

C’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous présente ma collection-capsule automne-hiver 2015-2016, dont le petit nom est « Old school but Good School ».

COLLECTION CAPSULE

 

Voilà! Bon, ce sont mes tous premiers essais sur Inkscape donc je suis très loin d’être au top mais j’espère que celà vous donnera une petite idée sur mes inspirations et que celà vous plaira.

Je vous propose de regarder la vidéo pour en savoir plus sur cette planche!

**** Infos concernant la vidéo ***

Mes projets de couture:

Mon projet tricot à venir:

Cardigan taille haute « Spice Trail from the east » (lien du patron Ravelry), en laine de laféefil 100% mérino, coloris Hémoglobule tricoté en aiguille 3.5 ou 4 selon la taille de mon échantillon.

Mes projets tricots terminés:

Mon projet crochet en cours:

Vampire Lalylala (Lien vers la boutique Etsy), crocheté avec un crochet « Tulip » de 2.5mm

J’espère que ce petit article vous plaira, et je vous dis à bientôt (ou pas) pour la suite de mes cousettes!

Bises

Elo

*** Maxi Baby doll ***


Hello!

Tout d’abord MERCI! Un immense merci à vous toutes pour vos retours sur ma première vidéo! C’était vraiment flippant de se lancer dans l’aventure mais vous avez été adorables! J’ai cru comprendre que mon accent avait fait mouche!! J’espère pouvoir publier d’autres vidéos avant mon accouchement, mais je ne vous promets rien car honnêtement, je n’avais pas prévu d’abandonner mon blog si longtemps.

J’avais besoin d’une petite pause, le temps d’arrêter le travail (youpiiii je suis en vacances depuis deux semaines!!), de prendre soin de moi, de profiter des retrouvailles en famille et aussi entre amis, des vacances et de l’été (vive la piscine pour mon gros ventre 😉 ), des apéros et des barbecue en terrasse aussi (mais promis je n’ai pas bu une goutte d’alcool 🙂 ) …

Ce n’est pas pour autant que la machine à coudre n’a pas chauffé: j’ai pas mal cousu pour bébé et je me suis un peu (re)mise au tricot et au crochet, comme vous avez pu voir dans ma vidéo

Par contre, c’est vrai, en ce qui concerne la couture pour moi, j’ai un peu laissé tomber. Les raisons sont simples: j’ai du mal à trouver l’envie de coudre des vêtements de grossesse alors que je suis à un mois du terme, et j’ai aussi du mal à me projeter dans l’après-grossesse, sans savoir ce que je vais retrouver de mon corps « d’avant ».

Et puis, il y a eu l’échec cuisant de FRIDA, un des dernières robes que je vous ai présentées. J’étais relativement contente de moi avec cette cousette mais au final, ça s’est révélé être une catastrophe: elle s’est déchirée à plusieurs endroits dès la première fois où elle a été vraiment portée… Je me suis retrouvée avec un gros trou dans le dos, dû certainement à la fragilité et la finesse du tissu que j’ai utilisé, donc je ne vous raconte pas le moment de solitude que j’ai vécu, d’autant que j’ai du la garder toute soirée entière sans pouvoir me changer!!!

Tout ça m’a un peu enlevé mon mojo couture, mais j’ai quand même une robe à vous présenter aujourd’hui: il s’agit d’une maxi dress en jersey (encore!!), que j’ai réalisée à partir du patron Plantain de Deer and Doe, et de son adaptation en robe Plantain Babydoll proposé par Paunnet ici.

DSC06483DSC06368

 

J’adore cette robe, je me sens tellement bien dedans! Comme pour l’autre maxi dress, le confort est au top et même si elle n’est pas très seyante, je trouve que le fit n’est pas si mal avec mon gros ventre.

2 7

Le jersey vient de chez verdoliva, et il est vraiment top^^, J’aime beaucoup la couleur.

5
Vous êtes déjà nombreuses à avoir vu cette robe sur Instagram: je vous avais demandé si je rajoutais des manches ou pas. J’ai pas mal hésité avec les manches papillon, et finalement j’ai décidé de la laisser telle quelle car j’avais vraiment peur d’avoir trop chaud.
6

En ce qui concerne la réalisation, j’ai respecté à la lettre le tuto de paunnet, et j’ai pris ma taille habituelle chez Deer and Doe, soit le 46.

8

J’ai assemblé à la surjeteuse les coutures d’épaule et les côtés, et j’ai utilisé pour froncer ma jupe la technique proposée dans le tuto avec un élastique blanc et assez fin, que j’ai assemblé à mon haut de robe à la machine à coudre. Ensuite, pour les finitions du bas de la robe, de l’encolure et des manches, j’ai fait une couture à l’aiguille double avec ma machine à coudre.

DSC06510

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!

A bientôt

Elo

ABRACADACRAFT

**** The maxi dress ****

Les grosses chaleurs arrivent vers chez moi (enfin, à l’heure où je dis ça il pleut, mais j’t’assure que les deux dernières semaines ont été trèèèès chaudes), et je ne supporte plus les pantalons ni les leggings, je me baladerais nue toute la journée si je pouvais (!!!) tellement je ne veux plus de vêtement qui me serre.

Alors j’use et j’abuse de mon Aubépine de grossesse, légère et si confortable, de mes jupes et crop-tops en jersey cousus d’après les patrons de Megan Nielsen et je mets aussi énormément une robe en jersey que j’avais achetée pour ma première grossesse (h&m), et qui est un d’un confort absolu.OK, elle est rose fluo, mais j’assume, et puis le confort passe avant le reste en ce moment (et puis, niveau discrétion, vu mon ventre, je suis déjà loin de passer inaperçue).

Je me suis dit que je ne pouvais décemment pas rester avec une garde robe si peu fournie (si tu passes par là mon amour, oui, j’ai bien écrit ce que tu viens de lire! haha! ), et j’ai craqué depuis un bon moment maintenant sur le look maxi-dress en jersey. D’ailleurs j’ai créé un tableau Pinterest avec des looks maxi-dress ici si ça vous intéresse!

Elles ont l’air d’être au summum du confort pour l’été, facile à enfiler le matin sans trop se poser de question, et pour un seyant très sympa (si tant est qu’enceinte le seyant puisse être sympa…!Hem).

Je vous laisse juger par vous même et découvrir quelques unes de mes inspirations maxi-dress du moment:

Tout d’abord, un blog très sympa pour les filles enceintes (clic sur la photo pour voir l’article), il y a même le tuto pour réaliser cette robe vous même, mais je ne l’ai pas utilisé, je ne peux donc pas vous donner mon avis à son sujet! A noter qu’apparemment, le tuto est valable enceinte ou pas 🙂

IMG_5747cc-640x960

J’ai également craqué sur le très joli patron Delphi de Named clothing, que je ne suis pas à l’abri de tester bientôt!

25fd7af5a626d15f3e3a6b7897407837

Et enfin, un peu de Deer and Doe, avec le patron de Centaurée, à mon sens plus difficile à adapter à la grossesse mais je le garde dans un coin de ma tête pour l’été prochain, car le rendu en maxi dress est superbe, je vous laisse en juger par vous même avec cette très belle réalisation de Camille (clic sur la photo pour voir son article!):

centauree_profil

Fidèle à mon Maternity survival Kit de Megan Nielsen, j’ai pour ma part choisi de combiner le ruched maternity top avec la jupe ruched maternity skirt, et ma foi je suis trop fan du résultat!

1

J’ai rallongé la longueur de la jupe à vue de nez, puis je l’ai recoupée à la longueur adéquate après l’avoir essayée sur moi.

Au niveau de la jupe, j’ai simplement laissé une fente de chaque côté de la robe, qui arrive un peu au-dessus du genou pour être libre de mes mouvements.

2

 

Le jersey gris chiné vient de la boutique Verdoliva, chez qui j’aime commander car c’est vraiment un jersey très abordable en terme de prix! Mon seul regret est qu’il soit un peu fin, mais après tout pour l’été ce sera certainement une grande qualité. Je ne peux pas vous donner le lien du jersey car il est épuisé (par mes soins!!), mais je pense que ce type de jersey se trouve très facilement un peu partout.

4

J’ai effectué l’assemblage de ma robe à la surjeteuse , et ensuite les ourlets (encolure, ourlets des manches et du bas de la robe) ont été réalisés à l’aiguille double. Je me suis carrément battue avec ma surjeteuse au moment de l’enfilage des fils, puis avec la tension de ces derniers, mais au final, après beaucoup de patience (et de l’énervement aussi hein^^), j’y suis enfin arrivée.

5

8

9

10

Ce que j’aime avec ce pack de patrons de Megan Nielsen, c’est le côté rapide et efficace des cousettes, ce qui tombe bien car en ce moment entre les travaux dans ma maison, le travail et la grossesse, je ne consacre pas autant de temps à la couture que je le voudrais… Bref, il m’en faut peu pour être heureuse!

6

Et comme tu as lu jusqu’au bout l’article, qui comme d’habitude est un petit roman, je vais aussi te présenter ma première cousette pour bébé!

11

Et oui, je n’ai pas pensé qu’à moi et je commence sérieusement à me pencher sur le cas de ce petit locataire au petit profil simplement parfait qui grandit au creux de mon ventre… Je suis partagée entre l’impatience de son arrivée et l’envie de prolonger ces instants magiques pendant lesquels je le sens bouger en moi… Malheureusement (ou heureusement), il ne me reste que trois mois avant son arrivée, et il est donc temps de commencer à préparer le petit nid. C’est une étape qui me tient énormément à cœur, et que j’envisage avec tellement d’amour….

J’avais au départ craqué sur cette combi de la Redoute :

9968b85af377ed7915066413402c54aeEt j’avais très envie de faire moi même cette cousette, donc j’ai trouvé un patron correspondant ( le modèle 8, « Baby Dinausor » du magazine Ottobre 01-2013), et j’ai décidé d’enlever toutes les références dinosaures (crète et appliqué).

Avec un tissu molleton Camillette Création pour l’extérieur et un jersey blanc à pois argentés France duval Stalla pour la doublure, je me suis lancée!

14

12

Ma petite touche perso: un passepoil noir lurex de chez Cousette sur le plastron devant et des pressions Kam noires pour fermer la combi sur le plastron, et des grises pour l’intérieur.

13

J’ai pris la taille 56 que je trouve vraiment grande mais au final, cela va correspondre avec l’automne et donc ce sera portable, du moins j’espère!

Avec les bébés, l’avantage c’est que les cousettes sont rapides et efficaces, même avec du Ottobre 😉 J’ai quand même utilisé le découd vite une fois, mais c’était une inattention de ma part. Ceci dit, si vous êtes débutante, je vous déconseille de vous embarquer dans un modèle Ottobre car les explications ne sont pas toujours limpides et la planche de patron n’est pas des plus agréables à déchiffrer!!

P.S.: J’ai rajouté une page sur mon petit blog pour voir toutes mes cousettes en un coup d’oeil, c’est ici! Et quand on clique sur la photo, on arrive sur l’article en question 😉

P.P.S.: J’ai aussi une page facebook, et c’est ici, parfois je poste des petits coups de coeur!

P.P.S: J’ai rajouté sur le blog un formulaire de contact, que vous pouvez trouver en haut de mon blog!